Définir vos besoins en assurance vie

Courbe des besoins d'assurance vie

En assurance vie, on se demande souvent si nous sommes bien protégés.

Car l’assurance vie est un bien de consommation intangible, donc qu’on ne peut voir ou touché. Et trop souvent si nous avons à réduire nos dépenses ce sont ce type de bien qui est les premiers coupés. Mais d’un aspect de sécurité pour les membres de notre famille et ne devrais jamais être négligé selon moi.

ils existe différents facteurs a considérer dans le calcul de notre besoin:

L’inflation

Comme dans tous les aspects financiers de notre vie l’inflation est aussi présente dans notre besoin de protection. Si je désire une protection afin de couvrir mes derniers frais, les frais de scolarité de mes enfants, protéger un niveau de vie ou autre, il faut toujours tenir compte qu’une dépense encourue aujourd’hui augmentera dans le futur selon l’augmentation du coût de la vie. On ne contracte pas une assurance en pensant décéder dans les mois qui suivent donc un calcul s’impose afin de projeter ces dépenses selon un horizon adéquat.

Le cycle de vie

Selon l’âge et le cheminement de vie parcouru, les besoins en assurance ne sont pas tous les mêmes pour chacun d’entre nous. Il n’existe pas de règle absolue en assurance selon l’âge, le sexe, l’état, etc. il faut réfléchir sur notre situation actuelle et future. Certains besoins sont permanents, tels que les frais funéraires, d’autre par contre sont temporaire tel le remboursement d’un solde hypothécaire. C’est pourquoi qu’une combinaison de produits d’assurance permanente et temporaire peut vous permettre de vous protéger a juste prix selon la courbe de vos besoins d’assurance vie. (voir illustration).

L’autonomie des enfants

Quand nous prenons la décision de fonder une famille, on le fait dans l’idée de lui apporter ce qu’il y a de mieux. Combien de parents ce démener au travail afin de payé des études convenables a leurs enfants ou tout simplement afin qu’ils ne manquent de rien. Mais cet engagement va au-delà du décès. Si nous sommes plus la, qui prendra soin de nos enfants, qui paiera pour les études que nous souhaitons leur données accès. Quand vous décidez de protéger le niveau de vie de votre famille, il faut déterminer un âge approximatif auquel nos enfants pourront être considérés autonomes financièrement. Calculer le nombre d’années restant afin de ce rendre a cette autonomie et multiplier la par les coûts annuels et n’oublier pas d’y ajouter l’inflation. La scolarité, les coûts de logement et d’épicerie augmentent tous chaque année.

Niveau de vie

Dans une famille, chaque adulte apporte un revenu et il est divisé en différents secteurs de dépenses. Chacun de ces secteurs et soit au bénéfice de la famille soit pour celui de l’individu. Par exemple, le revenu peut servir a de l’économie future, de l’habillement, des dépense mensuel personnel tel que des abonnements sport et loisir ou même des frais de déplacement tel que l’achat d’une deuxième voiture, les assurances, l’immatriculation et l’essence. Toutes ces dépenses, son relié a un individu tandis qu’hypothèque, épicerie, électricité, chauffage, frais de scolarité, frais pour activité des enfants, habillement des enfants sont tous des dépenses liées a la famille. Il faut tenir compte de ces deux types de dépense dans le calcul du besoin de protection du niveau de vie par l’assurance vie. L’es dépenses liées à l’individu disparaîtrons, mais celle liée a la famille  persisterons.

Donc il est important de bien déterminer la portion des revenus est pour des dépenses personnelles et celle qui est pour la famille pour fin de calculs du besoin. Il faut bien sûr choisir une période en année durant laquelle on veut protéger cette qualité de vie. Et n’oublier pas l’inflation.

La retraite

Souvent dans un couple les revenus ne sont pas de même niveau, alors un des partenaires économisera davantage afin de préparer une retraite convenable au couple. S’il y advenait que l’individu ayant le plus gros revenu décédais prématurément. Qu’ adviendrait-il de la retraite de son partenaire? l’épargne et un aspect important de vos finances personnelles et la demeure encore plus advenant la perte de votre conjoint.

Impôt su décès

Tout le long de notre vie on accumule différent actif et certain d’entre eux telle une résidence secondaire, des terrains, ferme et autre sont considéré être vendu le jour précédent votre décès et ce ça la juste valeur marchande. Mais saviez-vous que le gouvernement est le premier créancier. Certains diront, mais je vendrai le cette active afin de remboursé l’impôt. Sachez que vous ne pourrez prendre possession de cette actif et du reste de la succession une fois l’impôt payer. Donc, prévoyez un capital d’assurance suffisant afin de rembourser l’impôt cela vous évitera bien des problèmes de succession.

En conclusion, le calcul des besoins en assurance peut s’avérer être plus complexe et ardu qu’une simple et rapide évaluation ou d’un chiffre simplement lancé dans les airs. Rencontrer votre conseiller il vous aidera à faire la lumière sur vos besoins. Ils possèdent des outils afin de bien déterminer les montants de capital décès nécessaire et ensemble vous pourrez faire le tour de tous ces facteurs déterminants.

André Gagnon
Conseiller en sécurité financière
Représentant en épargne collective