Assurance hypothécaire

reviser vos protections d'assurance

Vous changez de maison? Prenez le temps de bien choisir la protection de votre prêt.

Il est parfois facile et rapide de prendre l’assurance sur votre hypothèque avec votre prêteur. Souvent, une seule signature et quelques initiales suffisent à ce que vous pensez être bien protégé. Mais attention, rapide, ne veux pas nécessairement dire efficace. Certains vont jusqu’à vous faire croire que vous n’avez pas le choix pour avoir le prêt. Mais détrompez-vous, selon une publication de l’autorité des marchés financiers et tels qu’inscrivent dans l’une de leurs publications intitulées ”Les assurances vendues par les prêteurs et les commerçants” «Le distributeur ne peut pas vous obliger à contracter l’assurance qu’il vous propose. Si l’assurance est obligatoire, vous pouvez aussi l’acheter auprès d’un autre assureur ou d’un représentant certifié par l’autorité. Peut-être détenez-vous déjà cette assurance?»

Effectivement, un bon conseiller évaluera la totalité de votre portefeuille d’assurance individuelle et collective afin vous faire des recommandations adéquates. Le simple achat d’une nouvelle maison ne veut pas nécessairement dire que vous avez besoin de plus de protection. Une bonne analyse de vos besoins financiers révélera vos besoins réels. Peut être êtes vous suffisamment couvert, mais il est fort possible que vous en ayez besoin.

D’autres options s’offrent à vous

Plusieurs employeurs offrent des plans de protection intéressants et peu coûteux qui peuvent être modifiés à la hausse afin de protéger votre nouvel achat. Une protection collective vous protégera pendant votre période active au travail. Si vous amortissez votre hypothèque sur un certain nombre d’années faite sûre que vous serez actif durant cette période sinon vous devrez acheter une protection lors de votre cessation d’emploi. Il faut tenir compte dans votre choix que vous serez plus vieux de plusieurs années et que votre état de santé pourra avoir changé ce qui peut amener une compagnie a vous refuser. Par contre, le coût de votre collectif restera toujours le moins dispendieux.

Ce qui important de savoir

Une assurance offerte par un prêteur remboursera votre paiement mensuel à votre prêteur advenant une invalidité. Mais à partir de combien de jours d’invalidité et pendant combien de temps? La majorité de ce type de protection exige une invalidité de 90 jours ou plus et rembourserons au 31e jour, et ce pendant une période de deux ans. Prenez le temps d’avoir toutes les réponses à vos questions et d’être bien informé sur le produit que vous allez acquérir. Il existe certain produit sur le marché qui rembourserons directement au 31e jour ou après 60, 90,120 et même 730 jours et ce pendant 2 ans, 5 ans ou même jusqu’à votre 65e anniversaire.

La plupart des assurances offertes par un prêteur garanti votre assurabilité pour la durée du prêt pour autant que vous conserver cette même protection. Ce qui veut dire garder votre prêt avec ce prêteur même si les conditions changent au renouvellement et qu’il serait plus avantageux de changer pour une autre institution. Vous me voyer venir, un contrat d’assurance avec un assureur indépendant assurera une liberté de négociation au renouvellement de votre prêt, car votre contrat vous suivra peut importe le nom de l’institution créancière.

Un autre point à savoir, il faut toujours répondre à toutes les questions de la demande d’assurance. Le fait de ne pas déclarer des problèmes de santé antérieurs ou actuels pourrait amener l’assureur à évoquer la fausse déclaration et vous occasionner un refus lors d’une réclamation. Et trop souvent, ces questions restent sans réponse dans une demande faite chez votre prêteur.

Il est possible de combiner la protection de tous vos emprunts sur une seule protection, et ce à un coût moindre. Trop souvent, j’attends des clients dirent qu’ils sont trop assurés, mais la plupart du temps c’est l’inverse, mais il paie beaucoup trop cher pour leur protection. Effectivement, la somme de toutes les primes individuelles est très élevée. De plus, la protection ne vous protège pas vous, mais plutôt votre prêteur. Car le prestataire c’est lui. Et chaque fois qu’un emprunt se termine et qu’un autre débute, une autre protection est achetée. Et le coût risque de toujours augmenter, car vous avancer en âge. L’achat d’un contrat d’assurance prêt couvrant l’ensemble de vos emprunts sera définitivement moins dispendieux et peu vous suivre jusqu’à l’âge de 65 ans peut importe les dettes contractées pendant votre vie active tant que vous respecter les paramètres de votre assurance. Et la bonne nouvelle est que vous êtes le prestataire.

Il existe des sites sur internet afin de trouver un courtier tel que lameilleureprime.ca, mais peut importe la façon faite affaire avec des conseillers d’expérience qui sauront vous diriger vers des choix éclairés.

 

André Gagnon

Conseiller en sécurité financière

Représentant en épargne collective